Blandine sur l’environnement

    « De Whittier Park au Whiteshell en passant par le lac Winnipeg, le Manitoba bénéficie d'un environnement naturel et dynamique que nous apprécions tous.

    Nous avons la responsabilité de faire notre part dans la lutte contre le changement climatique afin que les générations futures puissent profiter de nos parcs, de nos lacs et de nos grands espaces ouverts. »

    Quel est le problème?

    Les conservateurs sous Pallister ont montré qu'ils n'ont aucun plan pour protéger et soutenir notre environnement.

    Ils ont coupé la formule de financement 50/50 du transport en commun avec la ville de Winnipeg, n'ont pas bien écouté les préoccupations de la communauté concernant la pollution de l’air et du sol dans le parc industriel Mission, ont levé le moratoire sur les porcheries qui protégeait le lac Winnipeg et ont annulé des services d’analyse d’eau qui aident à garder la communauté en sécurité.

    Le gouvernement Pallister n'a aucun plan pour aider les Manitobains à adopter un mode de vie plus vert et a refusé d'investir dans des initiatives écologiques comme le transport en commun, les autobus électriques, les améliorations du rendement énergétique ou des mesures de soutien pour les Manitobains à faible revenu.

    Quelle est notre solution?

    Les néo-démocrates savent qu’il faut agir maintenant - nous devons nous assurer que notre environnement est propre et sécuritaire pour les générations à venir. C'est pourquoi nous devons collaborer avec tous les paliers de gouvernement, les industries et les entreprises pour protéger notre environnement contre les changements climatiques. C'est aussi pourquoi nous avons besoin d'un plan qui investit dans des services qui aident les Manitobains à faire la transition vers une économie verte tout en gardant la vie abordable.

    Nous nous engageons à :

    • Rétablir le modèle de financement du transport en commun 50/50 et investir dans des initiatives écologiques ici même au Manitoba, comme la construction d’autobus électriques, afin de créer des emplois verts et de protéger notre environnement et les familles de la classe moyenne.
    • Rétablir des normes et des règlements sur l'eau fondés sur des données factuelles afin de protéger nos communautés, nos lacs et nos rivières, de la rivière Seine au lac Winnipeg.
    • Rétablir le Groupe de travail sur le déplacement du réseau ferroviaire, créé par le NPD, pour travailler avec les industries, la ville et le gouvernement fédéral afin de transférer les voies ferroviaires en dehors de Saint-Boniface.

    Seul le NPD du Manitoba offre une alternative crédible à Brian Pallister et à son inaction en matière de protection de l'environnement.

    « Des membres de la communauté m'ont fait part de leurs préoccupations au sujet des opérations de broyage dans le parc industriel Mission, qui sont extrêmement proches des résidences à Saint-Boniface. »

    « J'ai été choqué par l'information fournie par la South St. Boniface Residents Association (SSBRA), car je vis directement de l'autre côté de la rivière des opérations de déchiquetage et je ne savais pas d'où venait le grand fracas que j’entendais de chez moi. »

    « Je suis solidaire des efforts déployés par la SSBRA pour faire pression sur la province afin qu'elle refuse la licence provinciale que recherche Rakowski. J'encourage également la Ville à examiner l'utilisation conditionnelle désuète de Rakowski, qui autorise des opérations industrielles lourdes si près des résidents. J'ai personnellement signé la pétition SSBRA au début du printemps, et je travaillerai avec les membres de la communauté en tant que leur député pour assurer que les familles soient à l'abri de la pollution sous toutes ses formes. »

    Blandine Tona