Blandine Tona // Plateforme pour Saint-Boniface

    English version

    Blandine Tona et les soins de santé

    « Votre famille est digne d’un système de santé qui est là quand vous l’avez besoin. Chaque Manitobain devrait avoir accès aux soins de qualité en cas d’urgence. Les familles à Saint-Boniface savent qu’une réduction dans nos services de santé n’améliore pas les soins. Seul un candidat NPD peut combattre les réductions en santé de Pallister dont vous avez besoin. Nous croyons aux soins de santé robustes, à l’accès aux infirmiers et aux médecins, et aux investissements dans la prévention pour assurer la santé de vous et votre famille dans l’avenir. »

    Quel est le problème?

    Le plan hâtif de Pallister pour notre système de santé vise des compressions budgétaires au lieu d’améliorer les soins des patients. Le premier ministre Pallister a réduit des millions de dollars de l’ORSW et de l’Hôpital Saint-Boniface. Il a éliminé les protections pour la physiothérapie, les médicaments coûteux et les attelles de genou. Son plan de fermer trois salles d’urgence et une clinique de soins d’urgence va imposer un fardeau sur l’Hôpital Saint-Boniface et des temps d’attente plus longs pour votre famille. Ses compressions ont déjà causé du stress dans notre communauté. La semaine passée, les infirmiers au Manitoba ont signalé 800 incidents d’heures supplémentaires obligatoires en seulement six mois. Des infirmiers surchargés de travail et épuisés vont mener à des soins moins sécuritaires pour les patients et à un système de santé moins efficace.

    Brian Pallister se préoccupe de sa propre réputation politique au lieu d’améliorer les soins de santé pour vous et votre famille. Avec d’autres réductions à venir, les familles de Saint-Boniface ont besoin de quelqu’un qui va défendre leurs soins de santé.

    Quelle est notre solution?

    Le NPD est le seul parti qui peut combattre les réductions du gouvernement Pallister en soins de santé. Nous croyons en investissements robustes en prévention qui vous gardent en santé chez vous, comme le Régime d'assurance-médicaments, la physiothérapie et les soins à domicile. Nous comprenons que les soins de santé de qualité en communauté comme les cliniques express et l’accès à des médecins de famille sont importants pour améliorer les résultats en santé publique. Comme candidate NPD à Saint-Boniface, Blandine Tona travail à chaque jour pour arrêter les compressions de Pallister et de protéger le système public dont votre famille à besoin.

    Nous sommes engagés à :

    • Construire une nouvelle salle d’urgence plus grande à Saint-Boniface, capable de supporter l’afflux de patients causé par les fermetures du gouvernement Pallister.
    • Embaucher au moins 200 infirmiers pour l’Hôpital Saint-Boniface pour réduire les heures supplémentaires obligatoires et augmenter immédiatement le montant de places infirmières à l’Université de Saint-Boniface et à Red River College.
    • Augmenter les services de santé communautaires comme les soutiens de santé mentale, les lits en foyer de soins, les services de toxicomanie et les soutiens pour des personnes souffrant de maladies chroniques.

    Le NPD du Manitoba est le seul parti qui offre une solution crédible au plan conservateur de Brian Pallister de réduire nos services de santé.


    Blandine sur l’éducation

    « En tant que parent d'enfants d'âge scolaire, je veux que mes enfants reçoivent l'attention qu'ils méritent en classe. Les enseignants et les écoles méritent d'avoir accès aux ressources dont ils ont besoin pour réussir à l'école. Nos écoles doivent être un endroit où tous les élèves appartiennent et où ils peuvent apprendre en toute sécurité les compétences dont ils ont besoin pour réussir. Nous devons investir dans nos écoles afin que chaque élève se sente prêt pour l'université, le collège ou le marché du travail. »

    Quel est le problème?

    Le gouvernement Pallister a coupé le financement aux divisions scolaires, ce qui les a forcés à couper des programmes pour les étudiants et à envisager de licencier des enseignants.

    Le gouvernement Pallister a réduit l'initiative des petites salles de classe. Ce programme avait comme objectif de limiter la grandeur des salles de classes afin que tous les élèves aient plus de temps individuel avec leurs enseignants. Ils ont aussi coupé le Bureau de l'éducation française, ce qui a porté des coups durs à l'éducation en langue française.

    Les conservateurs de Pallister n'accordent aucune valeur à l'éducation publique et leurs compressions font courir des risques à l'éducation de nos enfants.

    Quelle est notre solution?

    Les néo-démocrates croient en le besoin d’investir davantage dans nos étudiants et nos enseignants, plutôt que le contraire.

    Les néo-démocrates ont fait des investissements dans nos écoles pour que les enseignants aient les outils dont ils ont besoin, et pour que les parents puissent avoir l'assurance que leurs enfants reçoivent une éducation de haute qualité.

    Notre plan est de travailler avec les enseignants et les experts de l'éducation pour s'assurer que nos étudiants sont prêts pour les défis de demain, y compris des investissements ciblés où ils sont le plus nécessaires.

    Nous nous engageons à :

    • Rétablir le soutien au BEF, réinstituer le poste de sous-ministre adjoint et augmenter le soutien à l'éducation en français.
    • Ramener l'initiative des petites salles de classe maternelle-3e, en veillant à ce que nos enfants aient du temps individuel avec les enseignants, dont ils ont besoin pour s'épanouir.
    • Veiller à ce que l'éducation postsecondaire demeure abordable pour tous les Manitobains, et renverser l’augmentation de 6,6% des frais de scolarité.

    Seul le NPD du Manitoba offre une alternative crédible à Brian Pallister et à son programme conservateur de compressions dans notre système d'éducation.


    Blandine sur l’environnement

    « De Whittier Park au Whiteshell en passant par le lac Winnipeg, le Manitoba bénéficie d'un environnement naturel et dynamique que nous apprécions tous.

    Nous avons la responsabilité de faire notre part dans la lutte contre le changement climatique afin que les générations futures puissent profiter de nos parcs, de nos lacs et de nos grands espaces ouverts. »

    Quel est le problème?

    Les conservateurs sous Pallister ont montré qu'ils n'ont aucun plan pour protéger et soutenir notre environnement.

    Ils ont coupé la formule de financement 50/50 du transport en commun avec la ville de Winnipeg, n'ont pas bien écouté les préoccupations de la communauté concernant la pollution de l’air et du sol dans le parc industriel Mission, ont levé le moratoire sur les porcheries qui protégeait le lac Winnipeg et ont annulé des services d’analyse d’eau qui aident à garder la communauté en sécurité.

    Le gouvernement Pallister n'a aucun plan pour aider les Manitobains à adopter un mode de vie plus vert et a refusé d'investir dans des initiatives écologiques comme le transport en commun, les autobus électriques, les améliorations du rendement énergétique ou des mesures de soutien pour les Manitobains à faible revenu.

    Quelle est notre solution?

    Les néo-démocrates savent qu’il faut agir maintenant - nous devons nous assurer que notre environnement est propre et sécuritaire pour les générations à venir. C'est pourquoi nous devons collaborer avec tous les paliers de gouvernement, les industries et les entreprises pour protéger notre environnement contre les changements climatiques. C'est aussi pourquoi nous avons besoin d'un plan qui investit dans des services qui aident les Manitobains à faire la transition vers une économie verte tout en gardant la vie abordable.

    Nous nous engageons à :

    • Rétablir le modèle de financement du transport en commun 50/50 et investir dans des initiatives écologiques ici même au Manitoba, comme la construction d’autobus électriques, afin de créer des emplois verts et de protéger notre environnement et les familles de la classe moyenne.
    • Rétablir des normes et des règlements sur l'eau fondés sur des données factuelles afin de protéger nos communautés, nos lacs et nos rivières, de la rivière Seine au lac Winnipeg.
    • Rétablir le Groupe de travail sur le déplacement du réseau ferroviaire, créé par le NPD, pour travailler avec les industries, la ville et le gouvernement fédéral afin de transférer les voies ferroviaires en dehors de Saint-Boniface.

    Seul le NPD du Manitoba offre une alternative crédible à Brian Pallister et à son inaction en matière de protection de l'environnement.

    « Des membres de la communauté m'ont fait part de leurs préoccupations au sujet des opérations de broyage dans le parc industriel Mission, qui sont extrêmement proches des résidences à Saint-Boniface. »

    « J'ai été choqué par l'information fournie par la South St. Boniface Residents Association (SSBRA), car je vis directement de l'autre côté de la rivière des opérations de déchiquetage et je ne savais pas d'où venait le grand fracas que j’entendais de chez moi. »

    « Je suis solidaire des efforts déployés par la SSBRA pour faire pression sur la province afin qu'elle refuse la licence provinciale que recherche Rakowski. J'encourage également la Ville à examiner l'utilisation conditionnelle désuète de Rakowski, qui autorise des opérations industrielles lourdes si près des résidents. J'ai personnellement signé la pétition SSBRA au début du printemps, et je travaillerai avec les membres de la communauté en tant que leur député pour assurer que les familles soient à l'abri de la pollution sous toutes ses formes. »

    Blandine Tona


    Blandine sur la francophonie

    « Il a toujours été une priorité pour le NPD d'investir dans la communauté francophone, de soutenir les droits linguistiques et d'encourager le développement économique et culturel à Saint- Boniface. Nous connaissons la valeur des programmes communautaires et des organismes culturels. J'ai beaucoup travaillé avec la SFM, l'Université de Saint-Boniface, l'Accueil francophone et l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne, et je suis prête à me lever contre les coupures dans nos organisations. »

    Quel est le problème?

    Au cours des deux dernières années, le gouvernement Pallister a fait des compressions aux programmes et aux institutions culturels.

    • Réduction de 25% du budget du World Trade Center
    • Réduction de 37% du financement au Centre Flavie-Laurent
    • Réduction de 50% du financement de la Maison Gabrielle-Roy
    • Réduction de 20% du financement pour le CDEM
    • Réduction de 300 000 $ du financement au Festival du Voyageur

    Quelle est notre solution?

    Le NPD sait que le soutien aux organismes communautaires est essentiel au développement de notre communauté francophone. La réduction des programmes nuit à notre patrimoine artistique et culturel. Nous avons besoin de plus de soutien, et non le contraire.

    Nous nous engageons à :
    • Rétablir le financement aux organismes culturels de Saint-Boniface, qui soutiennent et font progresser les fruits de nos programmes communautaires francophones.
    • Augmenter le soutien aux organismes à but non lucratif, comme le Centre Flavie-Laurent et investir dans les services communautaires, telle qu’une nouvelle piscine pour le Centre communautaire Norwood.

    Blandine sur les services pour aînés

    « Saint-Boniface compte de nombreux aînés qui sont des membres précieux de la communauté, et qui font preuve d’un beau quartier dynamique et historique. En raison de notre population vieillissante, nous avons besoin de plus de services pour ceux qui veulent rester à la maison, et de nouveaux soutiens pour ceux qui ont besoin d'un peu plus d'aide. »

    Quel est le problème?

    Les compressions en matière de soins de santé du gouvernement Pallister mettent nos aînés en danger. Tel que mis en évidence par la fermeture d'hôpitaux, qui achemine trop de patients à la salle d'urgence de Saint-Boniface et qui amène une surcharge de travail aux infirmières et infirmiers, ainsi que par la sous-traitance des services à domicile, qui seront plus coûteux et moins accessibles aux aînés, les conservateurs ont montré qu'ils ne se soucient pas vraiment des besoins des aînés au Manitoba. Ils ont annulé la construction de foyers de soins personnels tout en imposant de nouvelles restrictions financières qui feront en sorte qu'il sera presque impossible pour les communautés de construire de nouveaux foyers de soins personnels. En plus, les maisons existantes comme ActionMarguerite ont vu leur financement réduit.

    Nous nous engageons à :
    • Renverser les compressions de Pallister en matière des programmes de médicament et plaider en faveur d'un programme universel d'assurance-médicaments;
    • Améliorer nos services de soins à domicile afin que les travailleurs puissent passer plus de temps avec nos aînés;
    • Investir dans de nouveaux lits de soins personnels pour les communautés comme Saint-Boniface